régulation du milieu intérieur question sur cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Invité le Lun 20 Fév - 19:24

j'ai une question concernant la dernière phrase de la diapo 28 du cours de GUIGNARD sur la régulation du milieu intérieur :
il met :
CC molaire = quantité/m^3 et moralité = quantité/Kg
après il met :
"en pratique, comme la densité des solutés est proche de 1, molarité=molalité"
mais je comprend pas parce que 1 m^3 d'eau n'est pas égale à 1 Kg, jcomprends pas... si qqn pourrait m'éclairer de sa lumière Smile merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Teva Delucca le Mar 21 Fév - 15:02

Je pense qu'il s'est embrouillé sur les unités je me suis fait la même réflexion.
J'pense qu'ici tu peux te fier a ton instinct et pas a la diapo qui n'a pas grand sens.

T'as raison sur le fait que 1kg d'eau c'est 1l d'eau et non 1m^3 d'eau ( la c'est 1 tonne Smile ). Maintenant peut-être qu'il y a quelque chose d'autre que je n ai pas compris dans la diapo !

Teva Delucca

Messages : 40
Date d'inscription : 03/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Mika le Jeu 23 Fév - 9:53

Il s'est planté :
molarité = nbre de mol (quantité) par litre (dm3) de solvant (en l'occurence l'eau)
molalité = nbre de mol (quantité) par kg de solvant.
Comme masse volumique de l'eau = 1 alors molarité = molarité.
Si la masse volumique du solvant n'est pas précisé mais proche de l'eau (genre 1,06), même réflexion.
avatar
Mika
Admin

Messages : 287
Date d'inscription : 29/07/2016

http://lescoursmika.forumdomtom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Mika le Jeu 23 Fév - 15:01

Par contre si formule avec utilisation en unités internationnales, ne pas oublier de multiplier par 1000 pour la masse volumique !!!
avatar
Mika
Admin

Messages : 287
Date d'inscription : 29/07/2016

http://lescoursmika.forumdomtom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Invité le Mar 28 Mar - 23:44

oups désolée pour le retard ...
1,06 * 1000 ? parce que l'unité de la masse volumique c'est par litre et que du coup on doit passer de m^3 en dm^3 c'est ça ?

après j'ai d'autres questions : (après avoir fait des annales avec correction du tutorat) :p

- est ce que le lieu où la régulation d'une variable régulée est la + efficace est forcément à proximité du capteur ? (moi je pense que non eux ont mis vrai)

- est ce que la plaque motrice entre en contact à un endroit avec le sarcoplasme ? ou juste avec le sarcolème ?

- est ce que, pout un T°(amb) = 27°, une T°(cutanée) = 33° et T°(noyau) = 37°, on peut affirmer que, dans ces conditions là, on se trouve dans une lutte contre le froid, que le noyau est à son maximum car T°(amb)<T°(écorce) ?
pour moi non puisque 27° n'est pas une température d'hivers ou quoi genre on a pas froid à 27°C

- avait un item : "l'équivalent énergétique de l'O2 est quasi-équivalent de la nature du substrat oxygéné" --> VRAI, mais je comprends pas pourquoi, pour moi, une molécule d'O2 apportera la même énergie par oxydation quelque soit la molécule dans laquelle, donc du coup, ce serait plutôt totalement indépendant non ?

- d'après le tutorat, les poumons régulent la PCO2 et la PO2, du coup, en ça, ils interviennent dans les 2 types de régulations (respiratoire et métabolique, sur acide volatile et fixe)
je comprends pas trop, pour moi c'est faux -> en plus si on régule la PCO2, forcément on régule la PO2 en même temps non ?

- après j'ai vu une question où on nous demandait de déterminer une masse molaire d'un soluté à partir d'un coefficient de diffusion (je sais pas si c'est possible qu'on nous demande ça cette année vu que c'était une ancienne anale, mais bon)
en tout ça la formule c'est : D= (kT)/ M^(1/3)

voilààà



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Teva Delucca le Mer 29 Mar - 21:35

So :p
1 : Régulation plus efficace au niveau du capteur dans le sens ou si la régulation fera en sorte que la valeur mesurée par le capteur soit exactement celle de la consigne or le capteur mesure.. ben la ou il est positionné (exemple dans le cerveau) . Du coup tu peux avoir une variable comme l'osmolarité qui au niveau de tes jambes est incorrecte après la régulation mais qui au niveau de ton cerveau respecte parfaitement la consigne.
Et puis le corps aura tendance a mettre ses capteurs la ou il a besoin d'avoir une régulation efficace exemple le noyau pour la température

C'est un peu l'idée de : la piscine la mieux remplie ça va être celle ou tu peux le mieux regarder a quel niveau d'eau elle est pour la remplir

2 : La plaque motrice n'imagine pas ça comme un vrai contact, c'est une interface plutôt, comme dans une synapse sauf qu'a la place du neurone post synaptique t'as un muscle. Le neurone va libérer de l'acétylcholine dans l'espace "intersynaptique" et c'est ce neurotransmetteur qui fera la liaison au muscle.
Donc la plaque motrice je dirai qu'elle ne pénètre pas dans le sarcoplasme puisque seuls les transporteurs membranaires (donc du sarcolemne) sont utile a la plaque motrice elle même.. Quoique après il y a Reticulum sarcoplasmique etc ^^.. mais je compte pas ça dans la jonction en elle même.

3 : Je pense qu'en thermorégulation t'es toujours soit en "lutte" ( le mot est fort c'est ça qui gène je pense) contre le froid soit en lutte contre le chaud, puisque ton corps cherchera toujours la régulation vers 37 °C il accepte peu de variations.
Du coup effectivement le gradient de température se fait vers l'extérieur, tu perds de la chaleur donc tu luttes contre le froid. Tu n'as pas froid parce que tu en gagnes autrement mais tu luttes quand même parce que tu perds cette chaleur par convection conduction et rayonnement a cette température ambiante..
C'est ta question qui me mets le plus le doute cela dit..


4 Ici la phrase fait référence a la technique de calorimétrie indirecte qui pour faire simple consiste a se baser sur le principe que : il y a une équivalence ( comprendre proportionnalité et non pas égalité) entre la quantité d'O2 consommée et l'énergie utilisée par l'organisme ( oxydations phosphorylantes tout ça tout ça Cool ) :
plus tu consommes de l'O2 plus tu te dépenses.

5 J'avoue ne pas comprendre la question, la PCO2 il s'agit donc de la régulation d'un acide volatil ici non? En fait je ne vois pas ou est l'acide fixe dans l'histoire. Et les poumons par définition sont ceux qui font la régulation respiratoire Et puis je dirai que la PO2 et la PCO2 sont très liés métaboliquement oui, c'est dur de modifier l'un sans l'autre.

6 mm merci pour la formule Very Happy c'est sympa ( remarque que j pense pas qu'une formule avec une racine cubique ça l tente pour le concours)

Voilààà

Teva Delucca

Messages : 40
Date d'inscription : 03/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Invité le Mar 4 Avr - 18:09

daccourd thank you teva Smile huhu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: régulation du milieu intérieur question sur cours

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum